Les vacances en famille: toute une organisation pour ne pas sombrer dans la déprime avant même d'avoir commencé...

Ahhh les vacances, la détente, le soleil, les apéros... mais aussi les valises, le voyage, le retour et le déchargement... autant partir en vacances est un moment plus qu'attendu en général, autant s'il est mal préparé il peut vite devenir générateur de crises conjugales et familiales topissimes.

 

De mon expérience de maman baroudeuse j'ai tiré des leçons et mis au point ma petite technique permettant d'éviter des prises de tête inutiles. C’est très simple et beaucoup d’entre vous diront certainement qu’il n’y a rien de nouveau là-dedans, mais quand même, je me dis que si je me suis retrouvée parfois dans de belles galères en famille, ça peut

aussi arriver à d’autres. Focus.

 

 

  

  • A J-7:

La liste des courses de survie (parce que Koh Lanta c'est sympa, mais seulement le vendredi soir à la télé)

 

C'est bien beau de partir se détendre en vacances, mais il faut garder à l'esprit que l'on ne sait pas ce que l'on va trouver sur place en termes de commerces de proximité et qu'il n'y a rien de plus chiant que de se retrouver en galère de lait de croissance pour la petite dernière ou de tampax pour soi-même (pour ce dernier, le problème est en passe d'être définitivement réglé puisque je vais passer commande cette semaine d'une super cup (coupe menstruelle) qui sera bien meilleure pour ma santé, ma planète, mon budget et mon organisation (ce ne sont pas mes amies ZD qui diront le contraire!). Je pourrais d’ailleurs vous

raconter la fois où, en week-end en amoureux en Autriche, je me suis tapée la honte de ma vie à la réception d’un hôtel 5* bondé avec une chef de réception brandissant victorieusement une poignée de tampax comme si elle m’offrait un bouquet de fleurs… mais non en fait je vais garder ça pour moi.

 

A J-7 donc, j'élabore la liste des éléments vitaux à acheter avant de partir histoire d'avoir une réserve qui va bien et de ne pas avoir à se prendre la tête avec ça une fois que nous serons arrivés à destination. Durant la semaine qui précède le départ j'ai ainsi le temps d'aller faire les courses en suivant ma liste « courses pré-vacances ».

 

  • A J-2:

La météo

C'est bête comme chou mais la 1ère question que je me pose avant de me lancer dans la préparation des valises, c'est "quel  temps il va faire à coocooning valley la semaine prochaine?". Ouais, bon, je suis d'accord, si à ce moment-là on se rend compte que les températures vont perdre 10 degrés et qu'il y aura de la pluie à n'en plus finir, ça peut saper le moral grave. MAIS savoir que l'on passera les vacances pluvieuses munies d'un gros pull et de bottes de pluie c'est déjà pas mal (z'avez jamais vécu la journée à la mer avec 10 pauvres petits degrés, de la pluie battante et vous, grelottant en jupette et sandales, les cheveux ratatinés, à vous demander ce que vous fichiez là et cherchant à tout prix magasin ouvert susceptible de vendre des polaires, cirés et bottes fourrées pour vos gamines trempées ? Estimez-vous heureux !)

 

Savoir le temps qu'il fera permet de gagner du temps sur la préparation des valises, mais aussi de la place dedans car on ne les blindera pas de vêtements inutiles et pour couronner le tout, de l'argent (vous savez combien ça coûte un putain de ciré

au bord de la mer?).

N'oubliez pas que toutes les dépenses que vous aurez pu faire par anticipation seront autant de dépenses certainement plus importantes que vous n'aurez pas à faire sur place et c'est donc du budget en plus pour des activités sympas en famille!

Pensez à regarder la météo 2 jours avant le départ. Cela vous permettra d'avoir du temps pour faire tourner une machine de linge en cas de besoin et donc d'avoir tout ce qu'il vous faut bien à dispo à J-1 quand vous vous lancerez dans le remplissage des bagages. Bon ok, suis d'accord avec vous la météo n'est pas toujours très fiable à J-2 mais même avec un petit delta ça restera un indicateur plus réel même à J-2 que sans prévisions du tout.

 

Ma liste "Dans ma valise il y aura"

 

Je note dessus tout ce que je dois emporter pour être certaine de ne rien oublier (quand vous aurez fait 4 jours de vacances loin de chez vous avec une culotte et une paire de chaussettes - oui, oui, celles que vous aviez sur vous au moment du départ - vous comprendrez l'importance de cette liste).

Mon astuce pour ne rien oublier, c'est de m'imaginer démarrant une journée habituelle avec les enfants et de retranscrire au fur et à mesure sur le papier les éléments que l'on utilise:

Je me lève, je prends ma douche. Hop sur ma liste: gel douche, shampoing, brosse à cheveux, brosse à dents, dentifrice, etc...

Je m'habille. Ma liste se complète: sous-vêtements, chaussettes, pantalons, tee-shirts, pull, etc...

Les filles se réveillent, je les prépare, se rajoutent à la liste: couches, lingettes, bodys, culottes, chaussettes, etc...

Direction le petit-déjeuner. J'installe la grande dans son rehausseur: rehausseur check!

Je mets la petite dans sa chaise haute : chaise haute check!

Je prépare le biberon de la petite, une assiette et des couverts pour la grande, je leur enfile leurs tabliers : biberon, vaisselle enfants, tabliers check!

Et ainsi de suite jusqu'à la fin de la journée déroulée dans ma ptite tête. Avec cette technique, je n'ai généralement pas de loupé et la logistique durant les vacances s'en trouve par conséquent bien simplifiée. Vous éviterez les engueulades de début de séjour qui vous rongent à chaque repas : « Hein ?! Kwaaaaa ? On n’a pas pris le rehausseur !! Mais c’est pas possible! Mais pourquoi tu ne l’as pas pris ? (vous avez remarqué comme à chaque fois que l’on oublie un truc on rejette la faute sur l’autre ? Nous sommes vilaines !!!) Comment ça c’était à moi de le prendre ! Mais non ! Mais non ! Oh putain mais franchement tu sais quoi ?! Et bah on va galérer toute la semaine parce qu’elle va se salir à chaque repas A CAUSE DE TOI et moi je vais devoir passer mon temps à laver du linge parce que figure-toi que je n’ai pas emporté TOUT son placard à TA fille (oui, là aussi, quand on s'engueule, NOS enfants deviennent SES enfants) et franchement moi aussi j’ai le droit de me reposer pendant les vacances BORDEL !!! ».

 

La "bonus list"

 

C'est la 3ème et dernière liste que je rédige, cette fois-ci en duo avec Tit Cœur. On y note dessus tout ce dont nous aurons besoin, bien spécifique aux vacances: lunettes de soleil, crème solaire, chapeaux, appareil photo, chaussures de rando, porte bébé, lit parapluie, maillots de bain, brassards, etc...

 

 

  • A J-1:

 

Il ne reste plus qu'à tout préparer en suivant les 3 précieuses listes et du coup c'est relativement rapide car on ne s'acharne pas à réfléchir à ce que l'on aurait pu oublier!

 

  • Pour le retour de vacances:

 

 Maintenant, quelques astuces pour ne pas s’arracher les cheveux pour le grand déballage et le rangement de toutes les affaires. Il ne s'agit pas de perdre tout le bénéfice des vacances en famille en quelques heures une fois rentrés dans son home sweet home :

 

Un seul mot d’ordre : soyez OR-GA-NI-SE.

Dans la famille Inzecity, seul Tit Cœur qui a le permis de conduire (non on ne me l’a pas retiré après une soirée trop arrosée, je n’ai juste jamais eu ni l’envie ni le besoin de le passer). Nous avons donc décidé rapidement après notre rencontre qu’il serait en charge de la conduite vers nos destinations plus ou moins lointaines et exotiques et que j’aurais en charge la préparation des affaires et le rangement post trajets. Du coup, je peux vous assurer que j’ai mis au point tous les stratagèmes pour me faciliter

le plus possible la tâche !

 

Perso, j’ai une valise commune pour les enfants, une pour moi et une pour Tit Cœur (ce dernier gère sa valise tout seul comme un homme fort et super mari qu’il est).

Dans la valise des enfants, d’un côté les affaires de la petite, de l’autre les affaires de la grande.

Et dans tous les cas dans chaque valise, uniquement des affaires propres, prêtes à être rangées dans les placards.

Un sac à part pour les affaires sales. Généralement, j’emporte en vacances un peu de lessive liquide et je lave à la main quelques fringues utiles qui risqueraient de manquer au moment de la reprise du boulot. Ce n’est pas trop anxiogène, au pire ça prend 20 minutes de tout frotter, rincer et étendre, mais ça fait une machine de linge en moins à faire tourner au retour et permet d’éviter la pénurie de petites culottes quand vous rentrez de vacances le dimanche soir après 8 heures de route et que vous devez vous levez à 6h le lendemain matin pour aller au turbin (et puis perso j’aime pas aller au bureau sans culotte).

 

En rentrant à la maison, chaque valise est déposée devant le placard qui lui correspond. En 10 minutes elles sont vidées et tout est à sa place. Le linge sale file quant à lui dans sa copine la machine à laver (le coquin !) et hop on n’en parle plus !

 

Et voilà comment, avec quelques techniques et astuces simplissimes, les vacances sont au top du début à la fin !

Alors chéri, je suis prête, on repart quand ?!?

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Nat Marmet (jeudi, 28 avril 2016 00:09)

    Un bon moment de rigolade .... j adore et fonctionne aussi beaucoup ainsi dans la prépa de mes valises